L'Echo des anges n° 708 - En Avent, avec Cyriaque (1)

  • La Marie des Anges

 

 

1ère leçon

 

Définition de l'Avent

 

2013-2014-0131.JPG

 

Dimanche 27 novembre 2016, l'Eglise est entrée dans le temps de l'Avent.La maman de Cyriaque profitera ainsi de ce moment proposé par l'Eglise, durant les quatre prochaines semaines, pour bien vivre avec ses enfants, en famille, cette période très importante de l'année liturgique qui précède la fête de Noël.

Bien entendu, Cyriaque, comme tous les enfants, s'impatiente car il a entendu le mot "Noël" !

Noël, cela signifie bien des choses pour lui !

 

Cyriaque s'agite un peu car il sait que pour Noël, les gens s'affairent afin de préparer une belle fête, offrir des cadeaux, ou encore faire des surprises à tous ceux qu'ils chérissent ... Peut-être va-t-il, lui aussi, recevoir des cadeaux... ? 
 

En ville, des "pères Noël" se trouvent à tous les coins de rue, les magasins s'illuminent, il y a beaucoup de lumière et de guirlandes qui scintillent... Soudainement, les rues de la ville grouillent de monde... Il y a aussi beaucoup de bruit ...

Mais dis-moi,
Cyriaque, sais-tu pourquoi prépare-t-on une grande et belle fête, et pourquoi reçoit-on des cadeaux à Noël ?

La maman de Cyriaque insiste vivement auprès de son petit garçon pour lui expliquer que Noël, c'est fêter la naissance de Jésus sur la terre : et c'est là le plus beau et le plus grand cadeau que le Bon Dieu ait fait à tous les hommes.

Oui, Cyriaque, ne l'oublie surtout pas ! La vraie fête de Noël, c'est la venue de Jésus sur la terre pour sauver tous les hommes.

Sauver tous les hommes ? Mais de quoi ? demande Cyriaque.

 

Les sauver du mal, les sauver du péché originel...

 

Mais l'Avent, qu'est-ce donc ? s'interroge Cyriaque.

En latin, le mot "avent" se traduit par "venue, arrivée".

L'Avent dure quatre semaines. Chaque année, ce temps débute systématiquement le dernier dimanche du mois de novembre ou bien le tout premier du mois de décembre pour s'arrêter le 25 décembre, jour de Noël.

 

La maman de Cyriaque lui explique qu'avec le temps de l'Avent, nous allons entrer dans un temps plein d'espérance joyeuse, un temps d'attente, d'aspirations et de joie.

 

Oui, Cyriaque, nous allons nous préparer à la venue de grâce du Seigneur.

 

Ce temps d'attente est bel et bien un temps de désir...

 

Pour que la nourriture soit profitable, il faut que le corps ait la sensation de la faim.

 

N'est-ce pas, Cyriaque ?

 

Le Bon Dieu ne veut surtout pas imposer sa grâce à des âmes rassasiées, car

 

" Ceux qui ont faim, il les remplit de biens ;

quant aux riches, il les renvoie les mains vides ".

 

C'est là une des plus anciennes lois du Royaume du Bon Dieu.

C'est pourquoi, pendant quatre semaines, l'Eglise va nous faire ressentir cette faim spirituelle, cet ardent désir de la venue de Jésus pour nous sauver.

 

Dimanche, Cyriaque a participé avec toute sa famille à la mise en place de la crèche de Noël.
 
 
Petite leçon à retenir :
 

L'Avent, c'est le temps où tous les chrétiens se préparent à fêter Noël, à bien recevoir Jésus qui veut venir dans leur coeur.

 

Cette semaine, chaque soir, avant d'aller se coucher, avec ses parents, ses frères et ses soeurs, Cyriaque dira la prière suivante :

 

"Mon Dieu, aidez-moi à bien préparer la fête de Noël avec un coeur pur. Faites que, durant tout le temps de l'Avent, je conserve un grand désir d’accueillir Jésus, mon Sauveur."