L'Echo des anges n° 682 - Règles fondamentales de la vie à deux

  • La Marie des Anges

2604

1 - Se comprendre

Que l'époux sente qu'il est compris !

 

2 - Se pardonner

En pardonnant, l'amour est purifié et fortifié !

 

3 - Se complèter

S'imaginer qu'on possède en soit toutes les vertus et reprocher, sans cesse, à son époux tous ses défauts, est signe d'une grande médiocrité.

 

IDEAL : deux âmes s'aidant à découvrir leurs déficiences réciproques et à combler leurs lacunes pour tendre à devenir meilleures.

 

4 - S'estimer

L'amour est essentiellement fait d'estime.

Pour aimer, il faut estimer et s'estimer, savoir apprécier à sa juste valeur celui à qui l'on donne son amour.

Être épouse, c'est faire des actes de découvrement caché, et souvent découverts très longtemps plus tard par celui pour qui, cette épouse les avait faits.

Mais il ne faut jamais oublier que Quelqu'un les a vus ; ce Quelqu'un, c'est mon Jésus !

Être épouse chrétienne, c'est accomplir cette tâche, ces tâches dans toute la force du terme, pour accomplir la volonté du Père.

 

Suggestion de lecture :

 

2102c-copie-1

" Le Père d'Heilly s.j. (membre fondateur du C.P.M. et du C.L.E.R.) s'adresse en cinq conférences à des prêtres et des séminaristes pour leur apprendre à accompagner les couples au plus concret de leur vie quotidienne.


Sa parole audacieuse et prophétique n'a rien perdu aujourd'hui de son actualité ; au contraire, elle s'impose, exigeante et vraie. Elle appelle les chrétiens mariés à mieux comprendre que la communauté conjugale n'est jamais construite d'emblée. Toute sa vie, le couple a besoin de discerner les nombreuses réalités de son amour : à l'égard de Dieu, de l'Église, des autres, et pour lui-même.

Dans un style puissant, très direct, l'auteur communique son analyse à partir de comportements tests, qui prépareront les fiancés, guideront les couples et aussi les prêtres dans leur ministère. Il invite le couple chrétien marié à rompre sans ambiguïté avec la vie de célibataires, à se dégager du conformisme, et du « permis et du défendu » pour mieux saisir la véritable unité entre la vie charnelle et le Sacrement de Mariage.

Ainsi pourront-ils suivre le Christ avec intelligence, équilibre et générosité."

 

Pour en savoir plus, cliquez sur l'image ci-dessous :

2102c-copie-1