L'Echo des anges n° 674 - Mon mariage... mais aussi le vôtre...

  • La Marie des Anges

MON MARIAGE... MAIS AUSSI LE VÔTRE...

 

C'est par ma vie d'épouse que je dois me sanctifier, en réalisant tous les desseins du Père des Cieux pour moi.

D'abord, par les joies et le bonheur humain de mon mariage, ensuite par les vertus qu'implique la vie conjugale.

J'ai en effet compris qu'il fallait associer Notre-Seigneur (mon Seigneur !) à mon bonheur, pour qu'Il puisse m'aider à sanctifier ce bonheur.

Dieu nous a dit que l'amour est une chose très noble et Il a voulu par le sacrement du mariage, élever à la dignité d'une chose sainte et sanctifiante le don d'eux-mêmes que se font les deux époux.

En effet, le jour de leur mariage, les fiancés échangent leur volonté de s'engager pour toujours à s'aimer fidèlement. Cette volonté est libre. Et ils sont les seuls responsables de ce contrat pour la vie.

A partir du moment précis où mon époux et moi-même avons prononcé notre oui, Notre-Seigneur Jésus-Christ est intervenu directement pour saisir notre engagement d'amour, l'élever, et en faire dans son  Eglise, un sacrement, c'est-à-dire une source de grâces pour nos deux âmes, pour notre union, pour chacun de nos devoirs d'état, d'époux et de parents.

2015©ymg Photographies - Ces photographies sont protégées par le code de la propriété intellectuelle L.353-3. Toute copie ou reproduction pour une utilisation commerciale ou personnelle est illicite.

2015©ymg Photographies - Ces photographies sont protégées par le code de la propriété intellectuelle L.353-3. Toute copie ou reproduction pour une utilisation commerciale ou personnelle est illicite.

Ainsi, mon Jésus et mon Sauveur a été présent et agissant. Et c'est de Lui-même, en réalité et finalement, que nous avons reçu le sacrement qui transformait notre amour en une source de vie surnaturelle de grâces et l'établissait dans la charité de Dieu, dans cet amour de Dieu et du prochain, qui est tout le christianisme.

Ainsi, j'ai compris à quel point, Jésus s'intéresse au bonheur de notre amour humain, à la profondeur et à la fidélité de notre amour ! Jésus était présent à notre union comme Il était présent à Cana où Il a fait son premier miracle.

Ce sacrement est à notre disposition en permanence pour être une source de grâces, de lumières et de forces dans nos devoirs d'état, d'époux et de parents.

Que faire alors pour boire à cette source et recevoir d'elle l'eau vive des grâces que Notre-Seigneur Jésus y répand pour nous ?

Etre en état de don l'un à l'autre pour nous exprimer notre amour, quelle que soit la forme du don..., dominer toutes les tentations d'égoïsme, de repliement sur soi, qui sont la négation  du don, être disponibles à l'occasion du don, que nous offrent les circonstances courantes de notre amour et le renforcer chaque jour davantage !

Mais pour être fidèle à tous ces dons, il faut croire à la puissance du sacrement, faire appel à lui très souvent, dans la journée, par une pensée de foi, un acte de foi, ... Il faut croire en sa force sanctifiante.